• Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

  • Photo de Architecture de Collection

    © Architecture de Collection

Vendu

Maison contemporaine

Lafargue et Lapassade

2003

Seignosse 40

Description

Cette maison réalisée en 2003 par Jean-Pierre Lafargue de l’agence Lafargue et Lapassade pour un couple de collectionneurs et amateurs d’art contemporain est une manifestation exemplaire d’architecture contemporaine. Cette maison en béton d’inspiration californienne est un manifeste d’architecture moderne : vaste, lumineuse et ouverte sur l’extérieur.

 

Située sur la côte landaise, Seignosse est une petite station balnéaire qui s’est développée à partir des années 80. Cette petite bourgade située à côté d’Hossegor et à 5 minutes de la mer s’étend le long des dunes. Restée très sauvage, elle est de plus en plus courtisée par des personnes à la recherche d’une meilleure qualité de vie, qui y font leur résidence principale. Ecoles, bibliothèque, commerces et équipements sportifs (dont un golf très prisé) sont disponibles à proximité.

 

Construite à flanc sur un petit coteau, la maison est adossée à la pente du terrain. La parcelle offre un environnement très agréable : la maison est implantée au milieu du jardin de 1500 m², à côté d’une forêt de pins. Encastrée dans la pente, la terrasse permet de surplomber la vue sur les vallées et de prendre la mesure de la situation boisée privilégiée.
La maison d’une superficie de 200 m2, est organisée sur deux niveaux. Le niveau supérieur est constitué de la pièce à vivre aux larges ouvertures, prolongée par une vaste terrasse avec piscine, et de trois chambres avec chacune leur salle de bain. Le niveau inférieur comprend une chambre d'amis avec salle de bain, un cellier et une salle de jeux.

 

Cette maison réalisée avec des matériaux modernes : le bois précieux, le verre, l’acier et le béton (blanc en façade, noir au sol), montre que l’architecture contemporaine s’intègre magnifiquement à l’environnement naturel. Ses lignes épurées offrent de belles perspectives au sein d'un environnement préservé.
A l’intérieur, l’architecte a joué sur des demi-niveaux pour moduler l’espace et inscrire la maison dans la topologie du terrain. La maison offre un bel espace baigné de lumière par la grande baie ondulante qui ouvre la pièce principale sur le jardin, et un éclairage zénithal réalisé grâce à des baies en bandeau.

Historique

La côte basque conserve un patrimoine Art nouveau et Art déco remarquable. On y trouve des œuvres significatives d’architectes de renom tels Sauvage, Niermans, Pingusson, Patout, Mallet-Stevens construites durant l’entre-deux-guerres. Durant cette période considérée comme l’âge d’or de la villégiature, de nombreuses villas furent édifiées par des poètes et écrivains installés dans les villes d’Hossegor et de Biarritz. Quelques édifices remarquables furent également construits, tels que l’Atrium Casino et l’Hôtel Splendid de Dax (André Granet, 1928), symbole de l’architecture Art déco de la région.

 

Depuis une quinzaine d’année, ce patrimoine est valorisé et protégé : quatre livres ont été consacrés à l’architecture de la Côte basque, l’exposition « Architecture de Biarritz et de la Côte basque de la Belle époque aux années 30 » lui a rendu hommage en 1990, et plusieurs édifices remarquables ont été protégés au titre des Monuments historiques comme la villa Leïhorra (1926) de Joseph Hiriart en 1992.

 

L’agence d’architectes Lafargue et Lapassade, fondée en 1977, implantée à Saint-Vincent de Tyrosse (40230) est l’auteur d’une centaine de maisons ainsi que de nombreuses réalisations d’équipements.

 

A l’image des maisons de l’architecte-star provençal Rudy Ricciotti, la villa de l’agence Lafargue et Lapassade se caractérise par l’utilisation de matériaux nobles et bruts (le béton, le verre, le bois et l’acier), et par la « révélation du site » : la maison et la piscine, par leur horizontalité, épousent la topologie du terrain et se fondent dans la végétation.
Par ailleurs, les architectes utilisent le vocabulaire architectural emblématique de la modernité, comme les baies en bandeaux qui font partie des cinq points de l’architecture moderne publiés par Le Corbusier en 1926.

 

Les propriétaires souhaitant garder l’anonymat, aucune parution de la maison n’a été réalisée pour le moment.

 

BIBLIOGRAPHIE

 

Maurice Culot et Jacques Pavlovsky, La côte Basque des années 30 : Architectures d’André Pavlovsky, Paris, Norma/IFA, collection « Les années modernes », 1991

 

Geneviève Mesuret et Maurice Culot, Architectures de Biarritz et de la Cote basque. De la belle époque aux années trente, Bruxelles, Liège, Mardaga, 1990

 

Bernard Toulier et Maurice Culot (dir.), Le pays basque. Architectures des années 20 et 30, Paris, Norma, IFA, 1993

 

Exposition « Architecture de Biarritz et de la Côte Basque de la Belle époque aux années 30 », 7-22 avril 1990

À proximité

Autres biens